LA FONCTION DU THÉÂTRE

LA FONCTION DU THÉÂTRE

Si aujourd’hui, à certains égards, on peine à convaincre les gens qu’ils ont besoin du théâtre, c’est parce que l’on fait l’économie d’un travail sérieux pour parler du théâtre. En discutant de théâtre avec des spectateurs plus ou moins assidus, je me suis aperçu que le point d’accroche de nos débats est systématiquement relié à la fonction que chacun.e accorde au théâtre. C’est elle qui nous dicte d’aimer ou de maudire les éléments constitutifs d’une représentation. Les discours théoriques sur le théâtre sont aujourd’hui majoritairement produits par la critique universitaire et les metteur.e.s en scène, qui sont invité.e.s à s’exprimer sur les enjeux esthétiques et politiques du théâtre. Ce que les acteurs ont à dire sur ces points n’est pas partagé auprès du public, alors même qu’ils sont garants des ambitions de la représentation. Ce qui m’intéresse ici, c’est de demander aux acteurs si le théâtre leur est nécessaire, si oui en quoi, et s’ils ont quelques idées singulières sur leur discipline. C’est aussi un détour pour vous demander ce que vous, spectateurs, exigez ou espérez de lui. J’ai donc élaboré une pièce didactique, qui est un montage de divers matériaux textes (textes intimes écrits par les acteurs, essais, extraits de pièce de théâtre), qui soit l’occasion pour les acteurs d’éclaircir leur rapport à la discipline. La fonction du théâtre, c’est aussi faire l’examen de l’horizon d’attente que chacun.e constitue vis à vis de la représentation de théâtre. Je tâche de faire un théâtre qui n’a pas le souci de démontrer qu’il est autre chose que du théâtre. C’est la première condition pour parvenir à identifier, à mon avis, la fonction qui lui est propre.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement