Billetterie ECARTS : Réservez votre billet

BAR

BAR

  • Ven. 25 janv. à 14 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

ÉTAPE DE TRAVAIL - Dans l’arrière-salle d’un petit café, un serveur et un chômeur ont choisi de se protéger d’une réalité qui les rattrape sans cesse.

Bar est la photographie imparfaite d’une banlieue où seule la loi du plus fort domine, dans une société gouvernée par la désillusion et la peur : l’Italie du sud à la fin des années 70, la mafia, le soleil, les amours impossibles de deux losers attachants.

Bamako-Paris

Bamako-Paris

  • Mar. 29 janv. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Bamako-Paris raconte l’odyssée d’Ibou, jeune clandestin malien accroché au train d’atterrissage d’un avion en partance de Bamako pour Paris, tandis que son corps est autopsié, 16 heures plus tard sur un lit de morgue, dans une salle de l’Institut médico-légal de Paris. Autopsie d’un corps. Autopsie d’un espoir. Bamako-Paris donne un visage, un corps, une voix à tous ces migrants qui hantent aujourd’hui l’Europe. Un sujet brûlant d’actualité, traité avec une gravité qui n’interdit pas l’humour.

Cette Guerre que nous n’avons pas faite

Cette Guerre que nous n’avons pas faite

  • Jeu. 7 févr. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

De retour après une longue absence, le Guerrier s’adresse à sa mère. Il raconte ce jour où il est parti à la guerre, s’arrachant à son confort bourgeois aliénant, pour « devenir un homme ». Il raconte le bistrot où il s’est échoué dans un accès de découragement et sa rencontre avec ceux qui devaient devenir ses compagnons d’armes. Et aussi cet homme pas comme les autres, ce mystérieux pacifiste qui se dressait sur leur route, fermement décidé à les empêcher de combattre. Entre deux piques contre sa mère, coupable de soumission et de compromission avec les puissants, le Guerrier explique, finalement, pourquoi il n’a jamais fait la guerre.

C’est bon. E ok. Rendben. This is just a story.

C’est bon. E ok. Rendben. This is just a story.

  • Jeu. 14 févr. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Cette fiction poétique entièrement bilingue (fr/ro) explore la dimension fictive d’un récit de vérité.

Comment sont apparus les hommes et les femmes?

Entre robots et humains, quelle société pour demain?

Pourquoi une brebis si étrange dans le célèbre mythe balkanique « Miorița »?

C’est un théâtre pauvre d’aujourd’hui alliant la lumière des smartphones et le son des guimbardes en bambou. Caustique et poétique, la relation avec le public se construit avec humour: un grand écart entre stand-up et chamanisme.

Mais où est donc Hippocrate ?

Mais où est donc Hippocrate ?

  • Jeu. 14 févr. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

« C’est que maintenant, en faculté de médecine, on n’apprend plus les bases, les bases d’Hippocrate… avec les deux premiers principes : le premier étant l’alimentation/premier remède. Je sais pas si vous savez la médecine comment elle fonctionne hein, l’alimentation premier remède, ce n’est plus enseigné qu’en option… et à la fin des études. Parce que c’est quand même le père de la médecine pour l’instant ! » A travers la figure d’Hippocrate, notre désir était de nous lancer dans une sorte d’enquête pour retrouver la signification originelle du serment, ce qu’il reste des principes fondamentaux et sacrés de la médecine, ou au contraire ce qu’il serait nécessaire de réinventer pour l’avenir.

Carcans

Carcans

  • Ven. 22 févr. à 14 h 30 + autres horaires
  • Anis Gras - Arcueil

Le spectacle, qui est en cours de création, s’écrit à la lisière du théâtre et de la danse et raconte le chemin initiatique d’une jeune étudiante en quête de sens et de liberté.
 Seule en scène, assise sur une chaise où elle ne parvient pas à rester en place, elle se trouve d’emblée aux prises avec la difficulté de s’adapter au cadre qu’on lui propose. À partir de là, les problématiques et les enjeux se succèdent. Comment trouver sa voie dans ce monde moderne ? Comment affirmer une parole singulière et ne pas céder sur son désir ? Comment transformer ses erreurs en un tremplin créatif ?
 Construit au fil d’une écriture de plateau autour de thématiques liées à la notion d’émancipation, alternant mots et mouvements, teinté d’humour et d’espoir, ce spectacle qui remet le corps au cœur de nos apprentissages est un véritable éloge de la liberté.

En collaboration artistique : Frédéric Le Van

Descendre du cheval pour cueillir des fleurs

Descendre du cheval pour cueillir des fleurs

  • Ven. 15 mars à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Où se place l’héritage ouvrier ? Que reste-t-il de la classe ouvrière dans les vies et les consciences de ses ‘’héritier.e.s’’ ? Comment s’opère cette transmission ? Et où est-ce que ça coince ? A travers l’histoire de trois sœurs imaginée à partir de témoignages d’enfants d’ouvrier.e.s, Descendre du cheval pour cueillir des fleurs aborde la transmission des cultures ouvrières entre les générations.

À vos marques

À vos marques

  • Ven. 15 mars à 14 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Un groupe d’hommes et de femmes luttent lors d’un entretien d’embauche collectif pour obtenir un poste, dont ils ne connaissent ni la nature, ni le salaire. Des éboueurs improvisent une partie de basket, tandis que des vendeuses se chronomètrent pendant l’étiquetage de vêtements. Dans une entreprise fictive censée maintenir actifs des demandeurs d’emploi, d’autres s’amusent à travailler afin de ne pas perdre la main. Et si le monde du travail n’était finalement qu’un vaste terrain de jeu !

Costarama : my name is [F]red

Costarama : my name is [F]red

  • 15 et 16 mars 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Un « son et lumière ». Silhouette errante stroboscopique, il balise le terrain de lumignons pour ses effets de pistes. Dans l’idée de se démultiplier ici et ailleurs pour faire chorus , il glisse d’un saxophone à l’autre et empile sans compter les sons lâchés en déclenchant les machines lumineuses : l’espace sonore se modifie constamment. Insatisfait sur l’instant, il laisse ses sons en dépôt, donne de la voix pour annoncer la couleur : my name is [F]red.

En attendant que la vie passe…

En attendant que la vie passe…

  • 21 et 22 mars 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

En attendant que la vie passe…

parle d’un jeune homme en burn out, d’une famille, du travail en général et de comment se libérer de regard des autres.

En attendant que la vie passe…

représente aussi l’aboutissement tragi-comique de notre laboratoire sur « La Métamorphose » de Franz Kafka, lancé en octobre 2016

Blanche-Neige

Blanche-Neige

  • 21 et 22 mars 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Il faut tuer les enfants! C’est le postulat, absurde, de notre recherche, largement inspirée du texte d’Angelica Liddel. Mais comme elle ne pourrissait pas, Blanche-Neige qui remplace la méchante reine par la guerre. Qu’est ce que c’est qu’être un enfant dans la guerre? Un enfant pourchassé? Quelles sont les stratégies des adultes pour le faire disparaître? Comment il les perçoit? Comment il les contourne? Comment cela modifie définitivement son rapport à la violence, à l’amour, à la beauté?

Café des Enfants – Mix up

Café des Enfants – Mix up

  • Dim. 24 mars de 15 h à 18 h
  • Anis Gras - Arcueil

La Compagnie du Cercle vous accueille, à l’occasion du festival Mix Up, pour un mezze d’histoires à grignoter, à picorer entre 7 conteurs venus de toute l’Europe, avec des jeux de parole en plusieurs langues … pour ceux qui ont la langue bien pendue !

Spectacle – Ateliers – Goûter – Barbe à Papa

Sound Paris Improvized Meeting Europa

Sound Paris Improvized Meeting Europa

  • Du 28 au 30 mars 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Spime & Free Forms – Rencontres sonores européennes, est un dispositif qui vise à mettre en réseau des collectifs de free music issus de différents pays européens, proposé par Anis Gras et Le Fondeur de Son, Collectif et Label phonographique parisien. Composé de musiciens et de passionnés, ce collectif agit dans le milieu des musiques créatives et non-commerciales. C’est un projet commun qui vise avant tout à créer temporairement un espace-temps libre et hors-norme d’expérimentation sonore sous forme de jams improvisées.

Je sentais bien que je n’étais pas Napoléon

Je sentais bien que je n’étais pas Napoléon

  • Ven. 29 mars à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Raoul, enfant d’immigrés espagnols, a dû interrompre ses études de droit par manque d’argent. Il se considère comme un homme hors du commun et veut éprouver les limites de sa liberté par la pratique du mal et la transgression de l’ordre moral. Il va jusqu’à se considérer en droit de commettre un délit pour le bien de l’humanité.