Billetterie ECARTS : Réservez votre billet

Pendant que je regardais les nuages dériver la nuit est venue

Pendant que je regardais les nuages dériver la nuit est venue

  • Jeu. 7 nov. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Dans le cadre de la 3e Biennale des Arts du Mime et du Geste
Imaginons qu’il nous serait possible de voir, dans un futur lointain, l’impact écologique de nos modes de vie d’aujourd’hui. Imaginons un monde où tout ce que nous tenons pour acquis n’existera plus. Un monde qui se sera arrêté après une accélération brutale. Qui sera là pour raconter l’histoire de l’humanité ? Et quelle serait cette histoire ?


C.R.A.S.H

C.R.A.S.H

  • Ven. 8 nov. à 14 h 30 + autres horaires
  • Anis Gras - Arcueil

Si l’affaire de Tarnac a autant marqué les esprits, c’est qu’elle fut médiatique avant tout, et avant même que la Justice ait eu le temps de s’en saisir. Et par ce processus, elle est devenue un produit de notre époque parmi d’autres. En retraversant l’affaire, ou l’«opération Taïga», du nom de code adopté à l’été 2008 par les flics de la sous-direction anti-terroriste, nous tenterons, dans la mesure du possible, mais par tous moyens, de porter un point de vue sur ce fait divers.


Tout sera différent

Tout sera différent

  • Ven. 8 nov. à 18 h
  • Anis Gras - Arcueil

Septembre 2018, Alma, 27 ans, est sommée de placer sa mère, atteinte d’une maladie neuro-dégénérative apparentée à Alzheimer, en maison de retraite. Face à l’effondrement des mémoires, Alma ressent le besoin impérieux de se retourner sur ses propres souvenirs, de convoquer ce qui déjà disparaît en elle. Et d’explorer sa propre histoire familiale, marquée par la guerre d’Algérie et les défis de l’assimilation à la société française…


Apéro Poésie / Punk Puppet Ritual

  • Sam. 16 nov. à 18 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L'ÉVÈNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE


à 18H30


Apéro poésie avant le concert, en compagnie d'Anne Mulpas


à 19H30


Avant même le décompte des temps, lorsque l’animal s’humanisait, était déjà la poésie. En ce temps, elle n’était pas encore langage des mots mais simplement sentiment du merveilleux, perception d’une « Beauté libre » (Kant) beauté qui dépasse le sens ou le message.
Le peintre P.Soulages par exemple considère la peinture comme « une harmonisation de formes et de couleurs sur laquelle viennent se faire et se défaire le sens qu’on lui prête ». Ainsi la poésie se pose, se prose, dans toute forme de création artistique.
En quoi la poésie infuse-t’elle dans nos pratiques, artistiques ou non, et quelle empreinte y laisse-t’elle, lorsqu’elle se déshabille de ses mots, et nous relègue à l’essence de ce qu’elle tente d’exprimer ?
En associant l’expression corporelle et sonore, le Punk Puppet Ritual tente de réinventer la poésie originelle, un fluide sans mots qui transporte nos sens…
Un temps d’échange et de réflexion autours de l’idée d’une poésie originelle est marge de la représentation.


Punk Puppet Ritual

Punk Puppet Ritual

  • Sam. 16 nov. à 18 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L’ÉVÉNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE


à 18h30


Apéro Poésie


à 19h30


Avant même le décompte des temps, lorsque l’animal s’humanisait, était déjà la poésie. En ce temps, elle n’était pas encore langage des mots mais simplement sentiment du merveilleux, perception d’une « Beauté libre » (Kant) beauté qui dépasse le sens ou le message.
Le peintre P.Soulages par exemple considère la peinture comme « une harmonisation de formes et de couleurs sur laquelle viennent se faire et se défaire le sens qu’on lui prête ». Ainsi la poésie se pose, se prose, dans toute forme de création artistique.
En quoi la poésie infuse-t’elle dans nos pratiques, artistiques ou non, et quelle empreinte y laisse-t’elle, lorsqu’elle se déshabille de ses mots, et nous relègue à l’essence de ce qu’elle tente d’exprimer ?
En associant l’expression corporelle et sonore, le Punk Puppet Ritual tente de réinventer la poésie originelle, un fluide sans mots qui transporte nos sens…
Un temps d’échange et de réflexion autours de l’idée d’une poésie originelle est marge de la représentation.


Café des Enfants 1,2,3 Poème !

Café des Enfants 1,2,3 Poème !

  • Dim. 17 nov. de 15 h à 18 h
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L'ÉVÈNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE
« Poète – Poème, viennent du grec ancien signifiant Faire , Créer »


SPECTACLES – ATELIERS


Théâtre Qui est ce ? Avec la Cie Totem Recidive


Musique & Danse Résonances Avec la Cie Le Fondeur de Son


Poèmes Au tableau! Avec Anne Mulpas


Peintures Jeux Poétiques Avec Laurent Melon


LE DIWAN RELAIS INFORMATION


Bottin Poétique des personnages – lieux- évènements


Récolte d’histoires et d’usages


Poéthèque Découvertes, histoire de la poésie, des poètes et des poèmes


Poésie Ville La Poésie s’affiche et se partage


Manifestation organisée dans le cadre de l’évènement Poésie initiée par le Département du Val de Marne


Feutrine

Feutrine

  • Jeu. 21 nov. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Feutrine est une sorte de conte moral, un récit à la fois linéaire et éclaté qui éclaire un certain état de notre société et des rapports d’inclusion ou d’exclusion qui s’y jouent. Les personnages de Feutrine s’affairent à l’aménagement du territoire et construisent leur fortune en une sorte de Monopoly urbain en gérant leur monde et ses habitants à la manière du jeu Simcity. Dans Feutrine, des notables gravissent peu à peu les échelons de la gouvernance municipale. Cette ascension se matérialise par la construction de nouveaux étages de l’immeuble familial. Du haut de cette petite tour, ils toisent les habitants et tentent de leur imposer un bien commun, normé, à leur image. Une des filles de cette famille, différente des autres, au tempérament artistique et frondeur, s’émancipe du carcan politico-familial en creusant des galeries sous le bel édifice.


Where did I kill you for the first time ?

Where did I kill you for the first time ?

  • Ven. 22 nov. à 14 h 30 + autres horaires
  • Anis Gras - Arcueil

Un metteur en scène iranien veut reconstituer son passé. Pour élucider la mort de sa sœur dont il ne se souvient plus, il demande à des acteurs de jouer différentes versions de l’événement. Un jour, au moment de la guerre, en Iran, lorsque le metteur en scène était enfant, sa mère, qu’il accompagne, va chercher sa sœur aînée à l’école. Des bombardements éclatent subitement. Ils se réfugient dans une cave mais … Sa mémoire grésille comme un vieil écran, un vieux téléviseur. Il se souvient de son amour d’enfance. Incertain, il donne d’autres indices – un texte – aux acteurs qui jouent une autre scène. C’est une autre histoire : un jour, suite aux fraudes électorales, il veut assister aux manifestations contre le gouvernement. Sa mère envoie sa sœur afin de l’en dissuader. Le metteur en scène se souvient alors d’une jeune femme rencontrée au milieu de la foule et dont il s’éprend instantanément. Les soldats tirent des coups de feu puis … Impossible de se rappeler de la suite. Sa mémoire le fuit. De quelle douleur, de quelle couleur, cette amnésie est-elle le nom ? Dans les souvenirs de chaque événement qui se succède, où l’amour se mélange à la mort, le réel à l’imaginaire, le vrai au faux, se trace peut-être un chemin, un fil. Émerge une faille. Mais laquelle ?


Festival Bruits Blancs #9 – Samedi 23 novembre

Festival Bruits Blancs #9 – Samedi 23 novembre

  • Sam. 23 nov. à 20 h
  • La Muse en Circuit - Alfortville

Franck Vigroux & Kurt d’Haeseleer
The Island (Part 1)
Cinna Peyghamy


Festival BRUITS BLANCS #9
21 NOVEMBRE > 7 DÉCEMBRE
Bruits Blancs est un temps dédié aux explorations sonores. Véritable laboratoire musical, les expérimentations des artistes tendent à ouvrir des voies encore inconnues. Lieu de rencontres inédites entre musicien.ne.s, écrivain.e.s, auteur.trice.s, plasticien.ne.s,… le festival Bruits Blancs est un événement ouvert a  toutes les formes d’expressions nées des nouvelles technologies et du numérique. La confrontation des langages et des genres ouvre une voie d’exploration propre a  chacun, singulie re, susceptible d’ouvrir sur une aventure, des collaborations inattendues, voire inespérées..


FESTIVAL BRUITS BLANCS #9 : PANDORE

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9 : PANDORE

  • Mer. 27 nov. à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Soliste internationale, compositrice, Hélène Breschand est une figure emblématique de la harpe expérimentale et contemporaine. Elle a collaboré avec des musiciens
classiques, des compositeurs contemporains, des cinéastes, des plasticiens et des danseurs. Elle présentera sa création Pandore, accompagnée du compositeur Tarek Atoui et de la performeuse Cécile-Mont Reynaud. Au centre du travail de Tarek Atoui se trouve une réflexion continue sur l’instrument et la performance, comme action à part entière, comme procédé dynamique, complexe et épanouissant. Improvisées pour la plupart, les performances qu’il adapte restent toujours ancrées dans ces recherches méticuleuses faites en amont grâce aux archives sons et collections diverses. Pandore est un prétexte, un appui, une source, un questionnement sur la nature de l’homme. Se frotter à l’inconnu, à l’autre, à sa peau, aux mots, à la poésie, à l’instant présent. A chaque fois que nous ouvrons la boite de Pandore, tous les maux de l’humanité s’échappent sauf l’espérance, la curiosité a fait place à la sagesse, la sagesse à la liberté. C’est à travers une performance unique à chaque représentation, qu’une histoire toujours différente se crée.


Festival Bruits Blancs #9 – Vendredi 29 novembre

Festival Bruits Blancs #9 – Vendredi 29 novembre

  • Ven. 29 nov. à 20 h
  • La Muse en Circuit - Alfortville

Ulrich Krieger
RAW
Christophe Auger, Xavier Quérel & Jérôme Noetinger
Cellule d’intervention Metamkine


FESTIVAL BRUITS BLANCS #9

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9

  • Sam. 30 nov. à 17 h
  • Anis Gras - Arcueil

Confrontation en direct entre écriture littéraire et écriture musicale


Rencontre auteur.trice.s et musicien.ne.s: un temps de création artistique aboutissant à des séquences d’une vingtaine de minutes. Chaque écrivain.ne met en jeu son écriture dans une rencontre avec un.ecompositeur.trice, musicien.ne, ou un.e plasticien.ne.


Allons Enfants !

Allons Enfants !

  • Du 5 au 7 déc. 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

La troupe des Epis Noirs revisite avec son énergie burlesque, poétique et musicale l’histoire de France. Avec fougue et innocence (ce qui n’empêche pas la lucidité), de tableaux en chansons , ils vous entraînent dans leur douce folie où les poussières d’étoiles dansent la bourrée auvergnate, Jeanne d’arc un slow amoureux pendant que Napoléon joue à saute moutons à Waterloo… Et pourquoi pas ?


Euphrate

Euphrate

  • Ven. 13 déc. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Chemin initiatique d’une jeune étudiante en quête de sens et de liberté. Seule en scène, assise sur une chaise où elle ne parvient pas à rester en place, elle se trouve aux prises avec la difficulté de s’adapter au cadre qu’on lui propose. Comment trouver sa voie dans ce monde moderne? Comment affirmer une parole singulière et ne pas céder sur son désir? Comment transformer ses erreurs en un tremplin créatif?
Alternant mots et mouvements avec le corps au cœur des apprentissages : Un éloge de la liberté.


Partitions Graphiques Animées

Partitions Graphiques Animées

  • 13 et 14 déc. 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Partitions Graphiques Animées est une collection de partitions générées par ordinateur. Elles utilisent une notation non conventionnelle, faite de signes et d’images en mouvement. Elles sont ouvertes, évoluent au cours du temps, en fonction du comportement des interprètes, des choix en temps-réel du compositeur, d’un algorithme. Elles placent l’interprète au cœur de la création, s’adressant autant à des ensembles d’improvisateurs, de musique expérimentale ou amateurs. Elles sont visibles par les interprètes et le public et impliquent ainsi fortement l’auditeur à travers le partage du processus de création.


Midi était en flammes

Midi était en flammes

  • Lun. 16 déc. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Midi était en flammes, deuxième spectacle de la compagnie le Difforme, est une variation sur le roman et film Théorème du poète visionnaire Pier Paolo Pasolini.
Le passage d’un ange vient bouleverser la vie verrouillée d’une famille bourgeoise, provoquant chez chacun de ses membres une quête solitaire.
Développant un langage d’images, de corps, de musique et de sons, le spectacle interroge notre rapport collectif au désir, au sacré et à la morale, nous immergeant dans les sensations vécues par des individus en quête d’absolu.
L’équipe artistique au plateau se compose de sept acteurs dont un circassien et un musicien.
« Pour être poète, il faut avoir du temps : bien des heures de solitude, seul moyen pour que quelque chose se forme, vice, liberté, pour donner style au chaos. » P. P. Pasolini


La vie des bord(e)s

La vie des bord(e)s

  • Mar. 17 déc. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

CONTE ELECTRO POP – « Il était une fois, a long long time ago, mucho tiempo, molto tempo fa… »
Un conte. Moderne mais forcément un peu ancien aussi. L’histoire d’un royaume imaginaire, construit sur le modèle d’une coquille d’escargot, avec une route en colimaçon partant de sa base large à son sommet pointu, sur lequel siège un roi, ses conseillers, ses courtisans. Le territoire s’organise comme de bien entendu, du plus pauvre – en bas – au plus riche – en haut –, et la vie…